Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ligue autocollant.jpg
Les « motor-homistes » prennent l'aire
Source: L Avenir
Vincent DUBOIS
TOURNAI - Si l'on en juge par le taux de fréquentation de l'aire pour motor-homes installée sur l'Esplanade de l'Europe, la formule rencontre un succès certain.
Inaugurée il y a deux ans à deux pas de la Maison de la culture, l'aire pour motor-homes de Tournai fait un peu figure d'expérience pilote dans notre pays. De tels espaces susceptibles d'accueillir spécifiquement les adeptes de ce type de véhicule sont encore trop rares dans notre pays et la Ligue francophone belge des clubs de motor-home rêve de voir cette initiative essaimer dans d'autres régions du pays. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la LFBCM a choisi Tournai pour siège de son assemblée générale qui se déroulera en octobre.
Les statistiques de fréquentation des trois derniers mois - arrêtées au 17 août - se veulent assez éloquentes quant au succès de l'aire tournaisienne. En juin, celle-ci a accueilli pas moins de 112 véhicules, 130 en juillet et 165 pour les 17 premiers jours du mois d'août, soit un total de 407 motor-homes pour ces trois derniers mois. Si l'on tient compte d'une moyenne minimale de deux personnes par véhicule, cela représente quelque 814 visiteurs belges et étrangers qui ont transité par la Cité des cinq clochers. Ces touristes - qui restent majoritairement une ou deux journées sur le site - ont évidemment un impact réel sur la vie économique locale. Mais aussi sur la vie culturelle puisque la plupart de ceux qui font halte à Tournai sont friands de visites de musées ou d'expositions en tous genres. On ne sera pas étonné d'apprendre que les Belges et les Français sont les nationalités le plus souvent présentes sur le site. Les Italiens, Anglais, Hollandais et Espagnols sont également bien représentés. La moyenne quotidienne de véhicules stationnés sur l'aire varie de 3,7 en juin à 5,3 en août, soit une moyenne générale d'un peu moins de 5 motor-homes par jours. Les week-ends affichant généralement le taux de fréquentation le plus élevé. Avec toutefois certaines exceptions comme lors de festivités importantes (Quatre Cortèges, Tempo...) qui impliquent une indisponibilité de la plaine des Manoeuvre pour les voyageurs sur quatre roues. Un phénomène curieux et récent : le mardi 10 août, l'esplanade a accueilli pas moins de 19 véhicules pour cette seule journée dont 7 français, 4 italiens, 3 belges, 2 hollandais.
Retour
Les motor-homistes ont leur ligue
• Source: L'Avenir
• Pierre-Laurent CUVELIER
TOURNAI - Ville pilote en terme de création d'aires d'accueil des motor-homes , Tournai fait figure d'exemple. La Ligue Francophone y fut célébrée dimanche.
• S'il est un rendez-vous qu'il ne fallait manquer sous aucun prétexte pour les septante-cinq motor-homistes wallons qui ont élu domicile dès vendredi sur l'Esplanade du Conseil de L'Europe, c'est bien l'inauguration en grandes pompes de la Ligue francophone belge des clubs de motor-homes (LFBCM) dimanche matin, en présence des échevins Yves De Greef et de Michel Leclercq.
Fondée par les présidents de trois clubs belges de motor-homes (l'ABUM, le CCCB ainsi que le MCB) depuis sa parution au Moniteur Belge le 1er janvier dernier, la création de cette Ligue revêt d'un intérêt tout particulier pour Jean-Jacques Auverdin, président du MCB (Motor-homes Club de Belgique) : « En créant cette Ligue francophone, cela nous permettra d'avoir plus de poids et d'être davantage écoutés par le politique, afin de leur faire comprendre que le secteur du motor-home constitue un vecteur principal du monde touristique. On aimerait vraiment voir multiplier les (trop peu nombreuses) aires de services, spécialement dédiées pour nos motor-homes », explique Jean-Jacques, qui déplore la petite dizaine d'aires de services en Belgique.
La cité des Cinq Clochers fait figure de ville pilote en la matière puisque c'est l'une des seules en Wallonie picarde à avoir compris l'importance de la création d'une aire d'accueil pour motor-homes en débloquant en 2008 un montant de 6 000 euros afin d'aménager une zone de stationnement spécifique et une borne permettant l'approvisionnement en eau et la vidange des eaux usées. Avec un succès certain puisqu'en l'espace d'un an et demi, c'est l'équivalent de 64 cars de tourisme, soit 1 665 motor-homes qui se sont arrêtés à Tournai. « Le pouvoir décisionnel de la ville a bien compris que l'on constituait un potentiel touristique et culturel très intéressant. Sans cette zone de stationnement d'une dizaine de places sur l'ancienne plaine des manoeuvres, on éprouverait énormément de difficultés à pouvoir rester sur place, à visiter la ville, à se rendre au restaurant entre amis motor-homistes... », ajoute Jean-Jacques Auverdin. C'est bien logiquement donc en guise de reconnaissance que le siège social de cette Ligue fut établi à Tournai.
Cheville ouvrière du projet pilote de cette aire à Tournai, le chef de la division technique Jean Pipart assure que ce type de tourisme est parfaitement complémentaire de celui de masse. « Il faut faire entrer dans les moeurs que c'est une forme de tourisme. Malheureusement en Belgique, ce n'est pas encore ancré dans les mentalités. Cette nouvelle clientèle est véritablement une plus-value pour la ville puisque l'on remarque la présence des motor-homes sur notre aire de services durant toute l'année et pas seulement en haute saison. À Tournai, c'est une aire à vocation surtout patrimoniale mais l'on aimerait trouver un lieu où l'on pourrait développer tout ce qui est du domaine du tourisme vert ». Avec la perspective d'une possible aire d'accueil sur les pentes du Mont-St-Aubert ?
Photo Ligue Avenir.jpg
Les présidents de l'aile francophone de la Ligue
Photo ligue DH.jpg
Terre d'accueil des motor-homes
TOURNAI (07/10/2010)
La cité des Cinq Clochers est félicitée pour son aire daccueil des camping-cars
AMÉNAGEMENT. En mai 2008, la ville de Tournai avait inauguré une nouvelle aire pour les motor-homes, située sur lesplanade du Conseil de lEurope, à Tournai. Coût : environ 6.000 €.
Le site possède une vingtaine demplacements, une possibilité de vidange des eaux usées, et un accès gratuit à l'eau potable. Et la nuitée est gratuite. C'est l'exemple à suivre pour les pratiquants.
Plusieurs dizaines d'entre eux étaient d'ailleurs présents dimanche dernier sur l'esplanade, dans le cadre du lancement de la Ligue francophone belge des clubs de motor-homes, et en compagnie des échevins De Greef et Leclercq (CDH).
L'histoire d'amour entre le monde du motor-home et Tournai a débuté en 2002. “En 2004, le MCB, le Motor-homes club de Belgique, organisait un Euro Camping-Car, où 750 motor-homes ont finalement débarqué de toute l'Europe. Nous avions contacté pas mal de villes et Tournai était très favorable” , note Jean-Jacques Auverdin, président du MCB. “Cela a très bien marché. Plus de 1.200 personnes sont venues sur Tournai et elles ont, pendant 4 jours, visité la ville, mangé dans les restaurants”
“Bref, que du bénéfice pour le tourisme et le commerce” , dit le maïeur, Christian Massy (PS).
Le point daccueil fut ensuite créé. Et en deux ans, il a accueilli 1.600 camping-cars. “Des chiffres en progression constante” , souligne M. Auverdin. “Les gens viennent de Belgique, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, dItalie, dEspagne, dAutriche et de Suisse Tournai a compris l'intérêt daccueillir les motor-homes sur son territoire, pour le tourisme et le commerce. Et quand une aire est créée, cela se sait très vite dans le milieu.”
“Un autre espace devrait être aménagé au Mont-Saint-Aubert. Cela nous permettra de jouer sur les deux tableaux : la ville et la campagne”, ajoute M. Massy. “Un maillage est aussi à l'étude au niveau de la Wallonie picarde.”
LOffice du tourisme a par ailleurs édité un dépliant pour les motor-homes. Il propose activités, événements et une carte du centre-ville de Tournai.
L. Dup.
Source: La Dernière Heure
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Source: Nord Eclair
Le motorhome en vogue
n.c.
Samedi 9 octobre 2010.
Tournai Sur l'Esplanade de l'Europe.
Une aire d'accueil pour motorhomes est un vrai plus pour le commerce dune ville.
Près dune centaine de motorhomes ont envahi l'Esplanade de l'Europe le week-end passé. En cause? La création dune ligue francophone belge des clubs de motorhomes.
Qui na pas eu l'œil intrigué par la masse des motorhomes venus prendre place, le temps d'un week-end, sur l'Esplanade de l'Europe? “ C'était l'occasion de réunir les trois clubs fondateurs de la nouvelle Ligue francophone belge des clubs de motorhomes (L.F.B.C.M). Une sorte de baptême, déclare Jean-Jacques Auverdin, président de M.C.B, l'un des trois clubs fondateurs. Pour la petite histoire, l'UMBC (Union Belge des clubs de motorhomes) perdait de son dynamisme pour diverses raisons, et certaines personnes ont eu l'idée de refondre l'ensemble en vue de créer deux ligues bien distinctes, l'une francophone et l'autre néerlandophone. Depuis un à deux ans, on a constaté une progression importante de l'aire tournaisienne, équivalente à 60 autocars de 50 personnes, ce qui prouve le développement de ce mode de loisir. Mon véhicule fait 2m35 de large sur 7m de long. Il est rare aujourdhui que les communes aménagent des lieux comme celui-ci, explique M. Auverdin.
Ce dernier pense quil est grand temps que les responsables politiques prennent conscience du phénomène.Les motorhomistes visitent, fréquentent le secteur Horeca et font vivre le commerce local. Cest un vrai plus pour une ville