Retour
EUROCC 20170001
 Pour notre première participation à un EURO CC, nous voici en Espagne, à LEON, capitale de la province situé à 837 mètres d’altidude. Petite précision supplémentaire, c’est la semaine Sainte et nous sommes sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Arrivée sur le parking du stade, tout va bien jusqu’à l’heure de la pause-repas. Les bénévoles chargés du contrôle et du placement des arrivants sont en pause et de très nombreux motorhomes sont bloqués au soleil. Echauffements des véhicules et de certains esprits qui s’étonnent de cette première « originalité » de l’organisation. Tout rentre finalement dans l’ordre et chacun trouve sa place. 
Mardi 11 avril : visite en groupes de l’ancienne ville : Panthéon royal où nous admirons de magnifiques peintures murales antérieures à 1150 et très bien conservées. A l’étage, le trésor se composant entre autres de la châsse de St Isidore en bois plaqué d’or et d’argent ainsi que du calice de dona Urraca en onyx, or et pierres précieuses. Un circuit en petit train tourisitique terminera cette visite. Retour au parking et cérémonie officielle d’inauguration de l’EURO CC en présence des autorités de la ville et des représentants de la confrérie de Saint-Jacques en habit (cape brune décorée de coquilles, bâton de pèlerin, chapeau). Petit cafouillage dans les hymnes nationaux vite effacé par la reprise de tous les participants de l’hymne européen. Drink de bienvenue. 
Mercredi 12 avril : départ en autocar pour la visite de la très belle grotte de Valporquero atteinte après certains passages vertigineux de la route et vues impressionnantes. Retour à LEON et quelques heures libres avant de se préparer pour le dîner de gala. Sur l’immense esplanade bordant la magnifique façade de l’hostal San Marcos, le groupe folklorique « Tuna de LEON » fit découvrir des chants traditionnels en attendant l’ensemble des participants. Cet hôtel-restaurant est installé dans un ancien monastère digne de la richesse des rois de l’époque. La majorité apprécia le repas accompagné de délicieux vins espagnols et agrémenté de danses et chants typiques (style flamenco). 
Jeudi 13 avril : (férié pour cause semaine Sainte) journée libre ou circuits promenades le long du fleuve Bernesga accompagnés de guides improvisés et pas nécessairement plus au courant que les participants… Processions et visite libre en ville.Soirée accompagnée par le groupe de danses folkloriques »XEITU », tombola, suivi par une distribution de soupe à l’ail, typique de la semaine Sainte. Vendredi 14 avril : (journée principale processions) réveil surprise en fanfare, journée libre pour éventuellement assister aux processions ou compléter la visite de la ville (cathédrale, Plaza Mayor, musée de LEON, etc…). Ces processions sont incessantes et impressionantes.














 Les chars richement décorés (pasos) sont portés par des pèlerins (papones). Les plus lourds atteignent 1500 Kg et sont portés par une centaine de pèlerins marchant au pas au rythme de la musique accompagnant chaque char. En fin d’après-midi, spectacle de fauconnerie sur le parking. 
Samedi 15 avril : petit déjeuner avec chocolat chaud et churros (pâtisserie cuite dans l’huile très chaude). Journée libre. Soirée : quelques courageux (bien emmitouflés tout de même) affrontèrent le vent glacé du nord pour effectuer quelques pas à l’occasion de la soirée dansante. 
Dimanche 16 avril : défilé traditionnels des clubs, cérémonie finale mettant un terme à ce 40è EURO CC, drink de clôture, début de la prolongation pour certains, suite du voyage ou retour pour d’autres. Nous retiendrons de cette semaine, outre la météo particulièrement clémente, les visites accompagnées ou non mais toujours intéressantes, les repas très corrects, la semaine sainte bien choisie par les organisateurs, le tout dans une ambiance parfois électrisée par une organisation en partie improvisée mais toujours dans la bonne humeur et dont la communication laissait parfois perplexes certains habitués à une plus grande rigueur mais n’oublions pas que nous sommes dans le Sud et qu’ici, les maladies cardio-vasculaires font moins de victimes que dans le Nord et ce n’est peut-être pas que grâce à l’huile d’olives… Un grand bravo malgré tout aux organisateurs Francisco Pieto RAMOS (PACO), Rose-Marie DELANNOY son épouse et interprète. 
                                                                                                                              Lili & Guy DEGAND
EUROCC 20170002 EUROCC 20170003